Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
  • Page :
  • 1

SUJET : Jeu RP de Candidature d'Adranir.

Jeu RP de Candidature d'Adranir. 30 Aoû 2013 20:11 #17663

  • Soon
  • Portrait de Soon
  • Hors ligne
  • Maître de débat
  • Garde Impérial
  • Messages : 783
  • Remerciements reçus 62
  • Karma: 11
Un défi pour se comprendre!


-Que demander de plus que d’avoir les rayons de Cycleis qui nous chauffent le visage pendant que l’on est en pause, hein ?

Soon se retourna vers son compagnon d’arme :

-C’est vrais qu’sait fort agréable. En attendant, je vais d’voir arrêter de me prélasser avec toi, j’ai quelque chose à faire…

L’autre se retourna vers Soon qui était désormais assis :

-Et c’est quoi cette chose ?

-Apparemment, il y a un p’tit nouveau aujourd’hui ! Je veux voir d’quel bois il se chauffe. Enfin voir sa technique, le mettre à l’épreuve quoi, tu vois ?

Soon se releva, attacha son épée à sa taille et pris la direction des terrains d’entrainements.

-Je dirai plus que tu veux t’amuser avec… Enfin, tache de le garder entier celui-là !

Le garde leva la main en guise d’adieu et continua sa marcha vers le quartier des gardes. En chemin il vint à réfléchir sur sa situation plus qu’instable, de ses problèmes et d’autres sujets plus personnels encore, comme le cas de la petit brune à la poitrine si généreuse qui servait à la taverne de Comah et Tilik.

Les bâtiments se firent de plus en plus rustres et gris au fur et à mesure qu’il avançait vers les terrains d’entrainements. Il finit par déboucher sur eux. Soon rejoins un groupe de soldats assis sur un banc non loin des terrains, en le reconnaissants les soldats lui firent une place. Coupant la parole de l’un des gardes ;un homme de haute taille, la barbe noire avec des cheveux de la même couleur, Soon demanda :

-Quelqu’un veut un jeu ?

-Qu’est ce que tu dis ? T’es encore ivre, c’est ça ?

-Pas le moins du monde Verar. Dis-moi juste où se trouve le nouveau qui a signé son entrée dans l’armée hier ?

-A lui ? Terrain numéro trois, il s’échauffe et c’est quoi ton jeu ?


-Tu paris sur le gagnant ! Il se leva, ôta le haut de sa tunique et ses chausses. Torse nu avec un simple pantalon de toile Soon ramassa une épée d’entrainement et alla défier l’homme qui était en train de faire des flexions sur le terrain sableux. Soon lui adressa la parole :


[HRP et voila Adranir, ton jeu rp comme promis! J'attend que tu écrives la suite à présent!]
Toujours remettre à trop tard ce que l'on peut faire maintenant!
Dernière édition: 30 Aoû 2013 20:12 par Soon.
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.

Jeu RP de Candidature d'Adranir. 30 Aoû 2013 23:04 #17689

  • Adranir
  • Portrait de Adranir
  • Hors ligne
  • Spectateur
  • Messages : 4
  • Karma: 0
L'homme cessa ses flexions et ce retourna.

-Vous devez être Soon j'ai entendu parler de vous un talentueux guerrier qui aime bien la boisson, mais bon je doute que vous venez voir un nouveau pour qu'il vous donne son avis sur vaux habitude.

L'ancien bucheron étira ses muscles forgé par des années de coupage de bois de. Il étudia l'homme en face de lui. Il vit l'arme d'entrainement que son frère d'arme portait à la main.

-Je vois pourquoi vous êtes venu ceci devrait être amusant ou du moins instructif commençons.

L'ancien roturier se mit en position de combat que son sauveteur et entraîneur lui avait montré. Il regarda son adversaire droit dans les yeux essayant de rester impassible ne voulant pas révéler sa nervosité.
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.

Jeu RP de Candidature d'Adranir. 06 Sep 2013 17:48 #18593

  • Soon
  • Portrait de Soon
  • Hors ligne
  • Maître de débat
  • Garde Impérial
  • Messages : 783
  • Remerciements reçus 62
  • Karma: 11
L'ancien se jeta sur le nouveau. Duel fratricide. Soldat contre soldat. Le même sang contre le même sang. Les parades commencèrent à danser dans le ciel. Les contres attaques suivaient les coups manqués par l'un ou l'autre.

Peu à peu les hommes autour d'eux s'arrêtèrent de s’entraîner pour regarder l'affrontement.
Coup par le haut, coup d'estoc. Parade, passe d'arme. La sueur commençait à couler avec abondance sur leur torse nu. La fatigue n'allait pas tarder à prendre possession dès deux hommes. Pourtant, ils continuaient toujours leur danse mortelle.
Toujours remettre à trop tard ce que l'on peut faire maintenant!
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.
  • Page :
  • 1
Temps de génération de la page : 0.101 secondes